http://edmondsilber01.tripod.com/imagelib/sitebuilder/layout/blank.gif

 

Société Radio-Canada

Ombudsman des Services français
Bureau 2315
C.P. 6000, succ. centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3A8

Téléphone : (514) 597-4757
Télécopieur : (514) 597-5253 

ombudsman@radio-canada.ca 

http://www.radio-canada.ca/ombudsman/index.shtml 

CBC National Television,

Ombudsman  CBC
P.O. Box 500, Station A
Toronto, Ontario M5W 1E6
Fax: 416/205-2825 
Tel.: 416/205-2978

Une société telle que Radio-Canada a des comptes à rendre.

Si vous écrivez une lettre de protestation, vous ne pouvez juste dire « les nouvelles à Radio-Canada sont biaisées ». Vous devez être précis et donner des faits en prenant soin de noter la date, l'heure, le poste, le nom de l'émission et un résumé de ce qui a été dit au meilleur de votre connaissance.


IMPORTANT: Pour bien étoffer votre dossier, voir si la nouvelle que vous voulez contester, est bien en contradiction avec les
"Normes et pratiques journalistiques" de Radio-Canada.

Ceci dit, ne vous retenez pas, écrivez leur de toute façon pour dire ce que vous penser de leur reportage biaisé.


Montez un dossier bien documenté. Ayez un enregistreur numérique ou celui de votre telephone toujours a porté de main. Dans la voiture, ayez aussi un bloc notes et un stylo toujours prêt juste au « cazou ». De toutes façons Radio-Canada garde des copies de tout ce qui passe en onde. Prenez soin d'avoir toujours une cassette prête dans votre appareil vidéo, juste «O Ka zou » Ou si vous avez un terminal intelligeant qui vous permet d'enregistrer, garder toujours le doigt sur le bouton prêt à démarrer l'enregistrement. Si vous n'êtes pas satisfait ou pensez qu'une émission ou un reportage est biaisé, et bien en plus de vous plaindre à l'ombudsman de Radio-Canada, adressez à votre député une copie de la plainte en lui demandant de faire un suivi. Envoyez aussi une copie au premier Ministre ainsi qu'au ministre responsable du CRTC. Vous pouvez aussi mettre en copie conforme beaucoup d’autres députés qui vous paraissent sympathiques à la cause d'Israël.

cliquez ici-> Un bon exemple de désinformation bien emballé à Radio Canada:

Même si, ici et là, le narrateur prononce du bout des lèvres les mots « barrière, clôture, enceinte », durant tout le reportage il ne parle que d'un « mur », en prenant soin le plus souvent de rappeler le point de vue des Arabes palestiniens. À Qalqilia, on oublie de mentionner la courte distance entre cette ville et la ville israélienne de Kfar Sabba, qui est à environ 10 à 15 minutes de marche. Qalqilia a, par le passé, été le point de départ de nombreux islamikazes. On nous cite « Betselem », un regroupement qui ne représente qu'une infime minorité d'Israéliens purs et durs pro palestiniens, mais on ne parle pas du point de vue de la majorité des Israéliens. On parle de «Cisjordanie» mais jamais de «Judée-Samarie».

Au Québec, ne devrait-on pas appeller le territoire montagnais des communautés du Lac-Saint-Jean ou de Pointe-Bleue la «La cis-Nitassinan  », ou bien «cis-eeyou istchee», ou encore «cis-Mashteuiatsh»?

Dès la déclaration d'indépendance d'Israël en 1948, ce pays s'est fait attaquer par un grand nombre de pays arabes. Israël, à l'époque sans armes, se battait contre sept pays arabes, la plupart bien armés par les Anglais. En 1949, Israël s'est fait imposer un cessez-le-feu. Aucun traité de paix n'est alors signé. Simplement, et je le répète, un cessez-le-feu. De quels « territoires occupés » parle-t-on ? De la Jordanie « occupée » peut-être ? En effet, en 1922, l'Angleterre amputait les deux tiers de la Palestine pour créer un nouveau pays: la Jordanie. Pour être logique, il faudrait alors aussi appeler la Jordanie « territoire occupé » Et j’en passe et des meilleurs.

Radio-Canada dit que les Arabes palestiniens réclament la totalité des territoires « conquis » en 1967, sans mentionner que sur toutes les cartes arabes, Israël n'existe tout simplement pas, même pas l'Israël d'avant 1967. Lorsque l'on parle d'un mur traversant des zones urbaines Radio-Canada « oublie » de mentionner la situation qui existait avant la construction du « mur », c'est-à-dire les attaques constantes par les islamikazes. On ne parle que de la misère arabe occasionnée par le « mur » en s'assurant que la caméra ne nous montre que l'ennui que la barrière cause à la population arabe. On « oublie » complètement de nous montrer le coté Israélien et la courte distance entre les maisons à portée des jets de pierres ainsi que des grenades et des fusils.

Dans cet autre exemple, Radio-Canada s'est inspirée de la propagande des Arabes palestiniens. Il s'agit de comparer la barrière de sécurité d'Israël avec les murs construits par le passé ailleurs, tels que les murs de Chine, de Berlin, du ghetto de Varsovie, etc. On fait même parler un rescapé du gettho de Varsovie. Radio-Canada fait parfaitement le jeu de propagande arabe qui veut assimiler les Juifs au Nazis. Regardez bien l'image de départ de la section « mur » où on veut absolument comparer la clôture de sécurité anti-terroriste au mur de Berlin.  On oublie de nous parler des autres murs de protection construits de par le monde, (voir les liens à  Barrière de Sécurité Anti Terroriste ).

Mon analyse pourrait continuer, mais je vous laisse le soin de constater par vous-mêmes comment Radio-Canada est imprégnée de l'influence arabo-palestinienne.Voir: La spirale de la haine     

 

"      "NOUVEAUX COLONS"     " 

Et vous remarquerez après l'annonce de la présentatrice, juste en début du reportage, au bas de l'écran, l'épithète « nouveau colon » que Radio-Canada a choisi pour les immigrants à destination d'Israël. À ma connaissance, c'est la seule et unique fois où notre chère société d'État n'a pu, comme d'habitude, noyer le poisson. À la suite de très nombreuses plaintes, elle n'a eu d'autres choix que de se rétracter.

VOIR AUSSI Radio-Canada: Immigrants to Israel are "Settlers".

Sur le site de amitiesquebec-israel.org par Jean-Marie Gélinas, Président des Amitiés Québec-Israël
comprendre le présent drame israélo-palestinien 
-------------------------------------------------------------------------------

Si vous voulez rajouter d’autres commentaires au sujet de Radio Canada et sa désinformation écrivez à info@reinfomontreal.com 

Radio-Canada

C'est plus facile de faire des reportages en Israël qu'en Syrie, en Irak, en Arabie Saoudite, en Iran, en Corée du Nord, en Afghanistan ou en ………etc..je vous laisse le soin de nommer les autres. Les amalgames de Radio-Canada et son passe temps favori, TAPER sur Israël. Regardez cette émission d' "Enquête" et juger par vous-même.

Vous voulez dire à Radio-Canada ce que vous pensez de cette émission ? ……cliquez ici……..

 

Pendant que les reporters de Radio-Canada sont occupés avec Israël,… Arabie Saoudite : Un Saoudien décapité au sabre pour meurtre, 142e personne exécutée en 2015......Et l'année n'est pas terminée....

 
Consultez le site du spécialiste de Radio-Canada